Les informaticiennes, de la dominance de classe aux discriminations de sexe

Les informaticiennes, de la dominance de classe aux discriminations de sexe

Avant l’arrivée du micro-ordinateur, les métiers de l’informatique étaient des métiers scientifiques du tertiaire plutôt attractifs pour les jeunes femmes techniciennes ou ingénieurs. Avec son apparition, la représentation de l’informaticien s’est figée sur un homme pris dans une relation exclusive avec l’ordinateur, représentation très éloignée de la réalité des métiers de l’informatique et qui, loin de disparaître avec la multiplication des usages, se renforce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *